Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 04:29
On se souvient que le 11/06/2007 j'avais publié le schéma d'un moteur magnétique de mon invention, inspiré du moteur Minato, mais sans électro aimant de réengagement.
Bien que la modélisation sur Catia V5, effectuée par un ingénieur de haut niveau, en Autriche, ait démontré que ce moteur pouvait tourner, certains ont prétendu qu'il ne tournait pas.

Très récemment, une vidéo a été mise en ligne sur Youtube; elle montre un moteur à aimants, fonctionnant exactement sur le même principe de l'entrefer variable en spirale. La spirale constitue le rotor, mais elle pourrait aussi bien constituer le stator: 

 
La  construction est différente, plus facile à réaliser, mais présente un inconvénient: fonctionnant en répulsion, dans le cas d'un moteur de forte puissance, le rotor risque d'être éjecté.
La preuve est donc faite que le principe est bon, et que ça tourne!

La grande question est:
Combien de temps est-ce que cela peut tourner?

Les avis divergent; certains prétendent que ça tournera en fonction de l'énergie emmagasinée par l'aimant lors de sa fabrication, d'autre prétendent que ça va tourner indéfiniment, et que c'est un moteur "sur unitaire".

Je renverrai un peu tout le monde dos à dos!

A vrai dire, jusqu'à présent, personne n'a pu démontrer d'où vient le champ magnétique des aimants!

Le champ magnétique des aimants est très semblable au champ magnétique terrestre





Si on sait que le champ magnétique terrestre est engendré par les mouvement du noyau métallique liquide de la terre, force est de constater que les aimants ne possèdent pas un tel noyau.
Alors lors de leur fabrication, le champ magnétique auquel ils sont soumis est-il emmagasiné dans leur matière? Très probablement pas!
En fait, le champ magnétique auquel ils sont soumis n'a pour but que d'orienter le spin des électrons d'une certaine façon pour orienter le champ de l'aimant.
Le fait que certains aimants se "démagnétisent " avec le temps vient de ce que les électrons reprennent peu à peu, ou parfois sous l'action de la chaleur, leur alignement.
Au contraire, d'autres aimants peuvent présenter un champ spontané, du fait que naturellement, les électrons de leurs atomes s'alignent.

Si les aimants n'accumulent pas l'énergie dépensée pour les fabriquer, d'où viendrait alors leur énergie?
De la rotation des électrons de leurs atomes?
Au vu de la puissance de certains aimants, j'en doute!
A mon avis, l'explication est ailleurs:
Je pense que les aimants ne font que concentrer en un point donné, et selon un champ donné, le champ magnétique terrestre, ce qui impliquerait que théoriquement, tant que les électrons de leurs atomes restent alignés d'une certaine façon, ils délivrent une certaine puissance!
Ce n'est qu'une théorie, qui vaut ce qu'elle vaut, mais je pense qu'elle n'est pas loin de la réalité. Le problème, c'est qu'elle est plutôt difficile à vérifier, car pour ce faire, il faudrait placer un aimant hors de tout champ magnétique externe, pour voir s'il perd sa puissance, ce qui est à peu près impossible à réaliser, car même dans l'espace, en supposant qu'on puisse s'éloigner du champ magnétique terrestre, on reste dans le champ magnétique solaire, très puissant, qui modifie le champ magnétique terrestre.



Lorsqu'on constate l'influence du champ magnétique solaire sur le champ magnétique terrestre, on ne peut que penser que le champ magnétique terrestre a une influence sur le champ magnétique des aimants.
Donc un moteur à aimants devrait théoriquement durer très longtemps vu la durée de vie des aimants actuels!


Rappel:
Je suis toujours dans une situation très difficile!
Pour vos dons via Paypal: jimhdlc@aol.com
D'avance, merci!

Partager cet article

Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger

Articles Récents

Liens