Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 01:45

Pendant un temps, j'ai pensé que mon moteur s'obstinait à ne pas tourner spontanément à cause de ses poids trop légers, mais en y regardant de plus près, je me suis rendu compte que j'avais commis une erreur énorme! J'avais bel et bien reconstitué et amélioré le mécanisme de la roue de Bessler, la cénématique des poids était parfaite, mais j'avais négligé une simple règle de géométrie qu'on apprend pourtant à l'école primaire! Une recherche sur le net m'a permis de voir que je ne suis pas le seul, dans mes recherches à négliger cette règle!
Alors que faire? Accepter l'échec? Ce n'est pas mon genre! Je me suis donc remis au travail! Et c'est Bessler lui même qui m'a fourni la solution: Il a en effet laissé une clé permettant de retrouver le secret de son moteur; selon lui, son nom, Bessler, et son surnom, Oeffyre, latinisé en Orffyreus, permetteraient, de retrouver le secret de sa roue.
Effectivement, j'ai déchiffré cette clé, et j'ai retrouvé le secret de sa roue; la clé m'a confirmé que mon idée était bonne, mais m'a aussi donné la solution pour contourner cette règle de géométrie qui empêchait mon moteur de tourner, ou plutôt qui l'empêchait de délivrer le moindre couple!
Je vais donc adapter ça à mon moteur, en poussant la recherche de puissance au maximum, et étudier la possibiliter de réaliser un ou plusieurs démonstrateurs, qui, cette fois devraient tourner!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger

Articles Récents

Liens