Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 19:38

Après une longue absence pour raisons de santé, je reviens malgré tout pour vous présenter un nouveau moteur magnétique.

 

La preuve n'est plus à faire que les moteurs magnétiques à aimants permanents, non alimentés, fonctionnent; il existe assez de vidéos sur Internet pour en apporter la preuve, cependant, ces moteurs, fonctionnant généralement en répulsion, ont la réputation de ne pas durer longtemps, leurs aimants perdant paraît-il leur aimantation. 
Certains trouvent le phénomène normal, et avancent l'argument que le moteur consommerait l'énergie emmagasinée dans les aimants, ce qui est totalement faux, car les aimants n'emmagasinent aucune énergie, ils ne font que concentrer et diriger l'énergie magnétique qu'ils captent autour d'eux. En fait, le fait de travailler toujours en répulsion aurait une action sur leur structure interne, annulant peu à peu les propriétés d'orientation de champ qui leur ont été données lors de leur fabrication.

L'astuce, pour pallier à cet effet néfaste, consiste donc à les faire travailler alternativement en répulsion et en attraction, comme dans un moteur électrique classique.

La solution est simplissime :

 

moteur-magnetique-double-anse-copie-1.jpg

 

Le rotor porte des aimants ayant tous le même pôle orienté vers l'extérieur.
Il convient de noter que ce dessin n'est qu'un schéma de principe, et que dans la pratique, il est sans doute préférable d'utiliser des aimants plus étroits, et plus nombreux.

Le stator, en forme de double anse de panier est plus simple à réaliser qu'il n'y parait; il est en effet constitué de huit arcs de cercles de deux diamètres différents et de 1/8ème de criconférence chacun (se référer à la méthode classique de dessin d'une anse de panier, en géométrie).

Si on suit le trajet d'un aimant du rotor par rapport au stator, il est aisé de comprendre le fonctionnement:
Partant du haut (position 12 heures), et tournant dans le sens des aiguilles d'une montre, l'aimant travaille en répulsion, donc il se déplace vers où l'entrefer est le plus grand.
Arrivé à droite (position 3 heures), il travaille en attraction, et se dirige donc vers où l'entrefer est le moins grand. La transition entre répulsion et attraction se fait très facilement, sans absorber d'énergie.
Arrivé en bas (position 6 heures), l'aimant va à nouveau entammer une phase de répulsion; son passage d'attraction à répulsion absorbe un peu d'énergie, mais a priori  beaucoup moins que sur le moteur à spirale que j'avais présenté il y a un certain temps, vu qu'il n'y a plus cet effet de "marche d'escalier" à franchir. L'utilisation d'aimants étroits devrait aussi faciliter le fonctionnement.
Du bas (position 6 heures), jusqu'en haut (position 12 heures), l'aimant répète le cycle du demi tour précédent.

En ce qui concerne le contrôle du moteur, le mieux est de prévoir un stator coulissant longitudinalement dans l'axe du moteur.
Il peut être nécessaire de fractionner le moteur en plusieurs rotors, sur le même axe, séparés par des espaces de largeur égale à chaque fraction de stator.
Au repos, chaque fraction de stator se trouve face à chaque espace, entre chaque fraction de rotor.
Pour démarrer le moteur, on fait coulisser l'ensemble des fractions de stator vers les fractions de rotor, jusqu'à les recouvrir intégralement à puissance maximale.

Qui osera se lancer dans la réalisation d'un proto?

 

 

Vos dons sont toujours les bienvenus via Paypal® à jimhdlc@aol.com 
Merci d'avance! 

Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 04:53
Aujourd'hui, je vous présente une machine très intéressante, et susceptible d'évolutions multiples:

La machine de Sellier.

quartz2ct8.jpg

quartzvv0.jpg

Bruno Sellier avait étudié cette machine fort astucieuse, basé sur le différentiel de porte à faux.
Le principe est le suivant:
Le couple appliqué à la manivelle est d'autant moins important que le contact bras/manivelle est éloigné de l'axe d'articulation du bras, ce qui devrait faire qu'on récupère un excédent d'énergie, théoriquement, du moins!

gravitomotru0.gif

Mais, la machine est capricieuse, et elle a réservé une mauvaise surprise à son inventeur.
En effet, s'il faut effectivement moins d'énergie pour faire monter le bras qu'il n'en délivre en descendant, malheureusement, à chaque tour de manivelle, il faut plus d'un demi tour pour monter le bras, et le bras descend sur moins d'un demi tour, du fait qu'il n'atteint pas son point haut lorsque la manivelle est verticale vers le haut, ni son point bas lorsque la manivelle est verticale vers le bas.
Pour monter le bras de son point le plus bas à son point le plus haut, la manivelle parcourt 180° + (2  x α). Or ces 2 x α correspondent à travail qu'on devrait théoriquement récupérer.

Sellier-1-copie-1.jpg

Bruno Sellier s'est longuement penché sur ce problème, mais n'a hélas pas trouvé de solution.
Moi-même je m'y étais penché sans plus de succès, et j'avais lâché l'affaire, jusqu'à ce que, ces derniers jours, me vienne-t-une idée:
Il faut faire deux modifications à cette machine:

-D'abord utiliser une double manivelle, ce qui va avoir pour effet de diviser le problème par deux, puisqu'il ne s'agira plus que de travailler au dessus d'une ligne horizontale.

-Ensuite, faire une "échancrure" dans le bras, afin de faire en sorte que lorsque la manivelle dépasse la verticale, le bras ne continue plus à monter, mais qu'il descende:

Sellier-2.jpg

Ainsi, on obtient une montée du bras sur 90° de rotation de la manivelle, et une descente du bras sur 90° de rotation de la manivelle, et la manivelle étant double, on obtient pour un tour, 180° de montée, et 180° de descente.
Le coule appliqué à la manivelle par le bras est plus faible à la montée qu'à la descente, donc on doit effectivement, cette fois, récupérer l'excédent!

Dans un prochain article, je vous exposerai les évolutions possibles de cette machine, en particulier en la rendant beaucoup plus compacte, et en utilisant soit des aimants, soit des ressorts à la place des poids.

________________________________________________________

Je rappelle aux lecteurs de mon blog que je suis toujours dans une situation financière catastrophique, d'autant que ces derniers jours ont été particulièrement froids! 
Qu'une machine gravitationnelle ou à aimants aurait été la bienvenue pour produire l'électricité nécessaire au chauffage! Hélas, je n'en ai pas encore... et en attendant, les factures arrivent.
Je ne sais pas si je pourrai manger jusqu'à la fin du mois...

Les dons, via Paypal à: jimhdlc@aol.com

Ou par tout autre moyen sont les bienvenus! Chaque donateur recevra en échange un fichier PDF à imprimer sur carton et à découper, permettant de construire une roue de 's Gravesande ou double cône de Nollet. 

D'avance, merci! 
Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 05:29

À tous les visiteurs de mon blog, je présente tous mes meilleurs vœux pour l'année 2010.

Que va nous réserver cette nouvelle année?
Probablement quelque nouvelle machine, très prochainement!

Je tiens à signaler à nouveau que l'adresse E-mail pour tout contact ou don via Paypal est:

jimhdlc@aol.com

à l'exclusion de toute autre adresse, puisque je n'ai plus accès à mon ancienne adresse @orange.fr .

Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 23:46

Ne pouvant plus accéder à ma messagerie @orange.fr depuis presque 3 semaines, je demande à toutes les personnes qui avaient habitude de m'y contacter de me contacter désormais à l'adresse suivante:

jimhdlc@aol.com

Merci de votre compréhension.

Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 19:27
Merci!
Grâce à votre "générosité" (aucun fichier PDF vendu!), je n'ai plus d'accès Internet!

Merci! Encore Merci!

Pour ceux qui toutefois se décideraient à acquérir un fichier, prière d'envoyer votre paiement via Papal à:

jimhdlc@aol.com
Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 04:30
Toujours autant de visiteurs par jour, mais que ce soit à 15 € ou à 10 € le fichier PDF de la roue de 's Gravesande ou double cône de Nollet n'a pas plus de succès! Pas un seul de vendu!!!

Je suis vraiment dégoûté!

Merci! franchement, merci! 
Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 04:26
 En raison du total insuccès du fichier PDF permettant de monter 4 roues de 's Gravesande, ou doubles cônes de Nollet, et leurs 4 rampes, je baisse le prix de 33%, et je propose désormais le fichier à 10,00€.

J'espère qu'il aura un peu plus de succès!
En effet, avoir 77 ou 78 visiteurs par jours (ça m'étonnerait que les 77 ou 78 mêmes viennent chaque jour de la semaine sur le blog!) et ne pas en vendre un seul, c'est rageant.

Si intéressés, veuillez adresser vos commandes et paiements via Paypal, de préférence à:

jimhdlc@aol.com

D'avance, merci!
Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 04:42
Dans mon précédent  article, j'ai proposé un fichier PDF permettant la réalisation de doubles cônes et de rampes simples et doubles:
Malgré des dizaines et des dizaines de visites par jour sur mon blog, personne n'a souhaité acquérir un fichier!
Ai-je passé tant de temps à le préparer pour rien?
Je ne pense pas que 15€ pour ce fichier soit excessif, quand on voit ce qu'ont peut habituellement avoir pour cette somme!
Et moi qui pensais que ça allait partir comme des petits pains, me permettant ainsi de régler certains des problèmes qui m'accablent; eh bien non! il semble que je me sois trompé!
Donc, bientôt n'aurais-je sans doute plus de ligne téléphonique, plus d'Internet, et plus de voiture en état de rouler... Joyeux Noël en perspective!!!
La seule demande que j'ai reçue, est une demande de devis pour un modèle en bois; c'est mieux que rien! Mais bon, une seule demande pour l'instant...
Je précise aux personnes qui seraient intéressées par un modèle en bois, qu'elles veuillent bien préciser la dimension approximative souhaitée, l'essence souhaitée, ainsi que les rampes souhaités, simple, double, ou les deux.

S'il vous plaît, faites un geste! Je peux vous assurer qu'un fichier vous procurera d'abord le plaisir de monter vous-même vos machines, que cela occupera un moment de vos soirées hivernales, et que vous obtiendrez des machines curieuses à observer qui amuseront petits et grands!

Pour les conditions d'acquisition, veuillez vous reporter à l'article précédent.

D'avance, merci! 
Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 17:35
 Comme annoncé, un fichier PDF (éventuellement Word pour ceux qui ne disposent pas d'Acrobat Reader) est disponible pour ceux qui voudraient assembler une roue de 's Gravesande, ou double cône de Nollet.

Le fichier comprend:
-Un bref historique de la roue.
-Une notice de montage
-Des planches à découper permettant d'assembler 4 doubles cônes et 4 rampes:
  2 doubles cônes blancs, 1 rampe à simple pente et 1 rampe à double pente   
  blanches, 2 doubles cônes colorés (jaune d'or), 1 rampe à simple pente et 1 rampe  
  à double pente colorées (marron).
  Les doubles cônes font 10 cm de diamètre, comme sur les vidéos de l'article     
  concernant la roue de 's Gravesande.

File0001File0001b.jpgFile0004.jpgFile0004-copie-1.jpgFile0003.jpgFile0003
File0001bcouleur.jpgFile0001couleur.jpgFile0004couleur.jpgFile0004couleurFile0003couleur.jpgFile0003couleur

Le fichier est à imprimer par vos soins sur du papier d'environ 150g/m².

Copyright: L'acquéreur du fichier peut l'imprimer autant de fois qu'il en a envie, mais il s'engage à ne pas céder le fichier ni des planches imprimées à des tiers, toutefois, il peut donner à titre de cadeau des machines assemblées ou des planches imprimées à ses proches.
Si l'acquéreur est un établissement scolaire, il s'engage à ne pas céder le fichier ni de planches imprimées à un autre établissement, ni à des tiers hors de l'usage qui peut en être fait en classe.

Le fichier est envoyé par mail à toute personne qui en fait la demande en échange d'un don de 15,00 €.

L'envoi des dons est possible via
www.paypal.fr à jimhdlc@aol.com
Pour ceux qui ne possèdent pas de compte Paypal, les dons peuvent être faits par virement, (en n'oubliant pas d'envoyer un e-mail signalant qu'ils ont effectué un virement!) à:
Jim Hackenberger
CCP 0980855R Bordeaux
IBAN: FR14 2004 1010 0109 8085 5R02 253
BIC: PSSTFRPPBOR
LA BANQUE POSTALE - CENTRE DE BORDEAUX 33900 BORDEAUX CEDEX 9

Possibilité aussi d'envoyer un chèque; sur demande l'adresse vous sera indiquée par mail.

La roue de s' Gravesande peut être un cadeau original!

Pour ceux qui souhaiteraient acquérir une version en bois vernis, c'est possible; devis sur demande!
Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 16:47
Je vous présente aujourd'hui mon nouveau moteur à aimants permanents.

Nouveau? Pas tant que ça, car il dormait dans mes archives depuis pas mal de temps. Si je ne l'avais pas publié, c'est parce que je maîtrisais mal le fonctionnement des plaques séparatrices.

Comme on le voit sur les dessins, le moteur est constitué d'aimants permanents opposés "A", enchâssés dans des supports en aluminium "P", guidés par des tiges guides "G", et reliés à des bielles "B", actionnant des vilebrequins "V", synchronisés entre eux par une cascade de pignons.

Sur ce premier dessin, représentant un ensemble de deux aimants au Point Mort Haut, les aimants sont séparés par les plaques séparatrices "PS", et, comme on le sait, deux aimants de même polarité séparés par une plaque de tôle assez épaisse s'attirent.



Sur le deuxième dessin, représentant un ensemble de deux aimants au Point Mort Bas, les solénoïdes "S", actionnés par un distributeur non représenté sur le dessin, ont tiré les plaques séparatrices "PS", laissant les deux aimants face à face, ce qui a pour effet qu'ils se repoussent, entraînant la rotation du moteur.



L'ouverture des plaques séparatrices s'effectue environ 3° après le P.M.H, et leur fermeture, au P.M.B.
A l'arrêt, les plaques sont fermées; il suffit de mettre le contact pour qu'elles prennent leur position, en rapport avec la position des aimants, et le moteur démarre; je pense qu'on peut réguler le régime moteur en jouant sur l'ouverture plus ou moins grande des plaques; on obtient un effet de frein-moteur en ouvrant toutes les plaques en même temps. Pour arrêter le moteur, on ferme toutes les plaques.

Ces dessins ne sont que des représentations du principe de fonctionnement du moteur, il y manque certaines pièces non essentielles.

Pour obtenir un moteur fonctionnant correctement, il faut au moins trois ensembles de deux aimants.
Il est possible de fabriquer des moteurs de toutes tailles, de quelques kW à quelques dizaines de milliers de kW, et avec un nombre plus ou moins important de paires d'aimants.

Dans un premier temps, j'avais pensé utilser un embiellage M.A.P ou twin M.A.P en cas de juxtaposition de deux ensembles de deux aimants, mais je l'ai jugé trop complexe, et surtout, il ne permettrait pas une aussi grande vitesse de rotation du moteur, j'ai donc préféré l'écarter au profit de deux vilebrequins syncronisés, ou quatre en cas de juxtaposition.
On pourrait aussi contruire des moteurs avec seulement un seul aimant mobile par ensemble, l'autre restant fixe, mais je pense que ces moteurs seraient sujets à plus de vibrations, pour un rendement pas supérieur.

Quels usages pour ce type de moteur?

-Tondeuses à gazon; enfin silencieuses et surtout non polluantes! en effet, peu de personnes savent que certaines tondeuses à gazon polluent autant que 90 voitures!!! Imaginez 90 voitures dans votre jardin!
-Groupes électrogènes.
-Motos.
-Voitures.
-Camions.
-Engins de chantier.
-Engins agricoles.
-Locomotives.
Et, sous réserve que les aimants ne perturbent pas le fonctionnement de certains instruments:
-Engins militaires.
-Bateaux.
-Avions.

Cependant, se pose une question: disposera-t-on d'assez de terres rares pour fabriquer les aimants?
Pas sûr! Je pense qu'il faudra chercher à produire des aimants puissants avec des matériaux moins rares.




Je rappelle aux personnes désireuses de m'apporter leur aide que les dons sont possibles via Paypal à : jimhdlc@aol.com
D'avance, merci! 
Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger

Articles Récents

Liens