Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 20:47
Comme promis, mais avec un peu de retard, je vous présente une version améliorée et sans contrepoids de la roue de Ferguson.

La première idée, est de doubler la course des bras articulés:



La deuxième idée est de transformer la nécessaire remontée des poids en une descente.
Les poids, à un moment donné doivent remonter par rapport au point C, ce qui demande de l'énergie; Si on veut que la roue délivre de l'énergie, il faut donc s'abstenir de lui en prendre pour remonter les poids; la solution, en l'absence de contrepoids est de transformer la remontée en descente.
Pour cela, on transfère le point de référence des poids sur une autre roue:



On voit que le poids agit comme s'il était fixé à un bras articulé au point B, par rapport auquel il descend, appliquant sa force sur le point C, par rapport auquel il remonte.

Pour obtenir ce résultat, on emploie une deuxième roue synchronisée à la première.
En l'occurrence la roue B tourne 3 fois moins vite que la roue A.



La somme des angles α1 + α2 = 45°

α1 / α2 est obligatoirement un nombre entier, il correspond au différentiel de vitesse entre les deux roues; il ne peut pas excéder 3.

Sur la roue A, en arrivant à 9 heures, les poids doivent remonter: ils le font sous l'action d'un ressort, non représenté sur les schémas. Les bras ont auparavant été bloqués par un petit taquet à ressort, lequel rencontre une butée fixe, et libère le bras articulé.
La force à exercer sur le ressort lorsque le poids est "remonté" par la roue B ne doit pas excéder 1/5 de la tension à laquelle il est soumis au repos.
Par exemple, si on a des poids de 10 Newtons, la tension du ressort est de 10 Newtons; lorsque le bras articulé est basculé dans l'autre sens, la tension ne doit pas excéder 12 Newtons.

L'énergie récupérée ne peut pas dépasser 30% du travail total fourni par la roue.
Le travail total, en joules, est égal à : 2 x h x p x m x 9,81 x n
h étant la course des poids (cf schéma).
p étant le nombre de poids.
m étant la masse des poids.
n étant le nombre de tours.


Pour vos dons via Paypal: jimhdlc@aol.com
D'avance, merci!

Partager cet article

Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger

Articles Récents

Liens