Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 17:03

Voici l'étude de la roue indienne décrite dans le manuscrit "Siddhanta ciromani" (Vème siècle avant JC).
Il ne faut surtout pas confondre cette roue avec la roue "Bhaskara", datant, elle d'environ 1159 après JC, et qui est complètement différente.

Que dit le manuscrit "Siddhanta ciromani" à propos de la roue indienne?

La roue a, à son pourtour, un nombre de trous de taille égale, à égale distance les uns des autres, mais arrangés en zigzag.
Les trous sont chacun à moitié remplis de mercure (la roue étant couchée à plat, ndlr), puis scellés.

Sur le net, on trouve bon nombre d'élucubrations concernant cette roue, et la confondant la plupart du temps avec la roue "Bhaskara", mais je n'ai trouvé aucun schéma correspondant à la description du manuscrit.
Moi même, j'avais pensé à plusieurs interprétations dont aucune ne pouvait tourner, jusqu'à ce que, par hasard, en étudiant autre chose, je ne trace un dessin qui m'a donné une première solution:
Les trous ne sont pas ronds, mais triangulaires!
J'ai alors pensé comment peuvent ils bien être reliés entre eux?
J'ai alors trouvé un système de cloisons permettant au mercure de passer d'un réservoir à l'autre sans venir "frapper" le fond du réservoir, ce qui aurait pour effet de stopper la roue, et permettant à l'air de passer du réservoir se remplissant, vers le réservoir se vidant.
voici ce système; le couple de réservoirs représenté est celui se trouvant en haut de la roue, le réservoir vide se trouvant à ce moment là à la verticale de l'axe:

 

 

Comme on le voit sur le schéma, le mercure commence à s'écouler vers le réservoir vide.
Le couple de réservoirs situés au même moment en bas de la roue, réservoir plein à la verticale de l'axe, est exactement dans le même cas, le mercure commence également à s'écouler vers le réservoir vide.

Mais ce n'était pas tout que de trouver la forme des réservoirs et la disposition des cloisons, encore fallait il trouver la disposition des réservoirs.
Dans un premier temps, j'ai essayé de disposer les réservoirs sur deux circonférences distinctes, pensant que ce serait plus efficace: funeste erreur! La roue ne peut pas tourner!
J'ai donc disposé les réservoirs alternativement d'un côté et de l'autre d'une même circonférence; de fait, les réservoirs sont bien équidistants, puisqu'il y a toujours la distance d'une base de triangle entre chaque réservoir situé d'un même côté de la circonférence, et les si on relie entre eux les centres de chaque réservoir, on obtient bien un zigzag courrant sur la circonférence.

Mais quid du nombre de réservoirs?
Après un essai avec 32 réservoirs, je me suis arrêté à 40 réservoirs, ce qui correspond au nombre de poids de la roue de Worcester.
En effet, je me suis aperçu que c'est au niveau de la remontée des poids, au moment où le mercure change de réservoir, en bas, au début de la remontée, que ce trouve l'éventuel blocage de la roue. Il faut éviter à tout prix que le changement de réservoir ne dure au delà de 225°. Plus vite il se fait, mieux la roue peut tourner; donc il faut un assez grand nombre de réservoirs pour "noyer" ce petit problème, et pour que le changement se fasse le plus bas possible dans la remontée:

 
On peut supposer que sur son autre face, la roue présente un ensemble identique de réservoirs, décalés de 1/80ème de tour par rapport à cette face.


On le voit, le différentiel de couple est très faible; c'est une roue qui peut tourner, mais qui ne peut pas véritablement délivrer de puissance utile, sauf à lui donner un très grand diamètre.

Cependant, je pense qu'il était utile de l'étudier, et d'en donner un schéma correspondant réellement à la description donnée par le manuscrit, et pouvant fonctionner si on respecte scrupuleusement certaines règles.

Après cette étude, je pense être en mesure d'en extrapoler une version fonctionnant avec des billes, donc plus facile à fabriquer.

A suivre dans un prochain article!

Vous pouvez faire un don via Paypal à: jimhdlc@aol.com

D'avance, merci!

Partager cet article

Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger

Articles Récents

Liens