Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 02:09

Suite à l'étude théorique du moteur Hackenberger, les premiers chiffres sont disponibles:

Note importante: il s'agit de chiffres théoriques maxima; ils sont susceptibles d'être revus à la baisse selon les pertes dûes au système de guidage des poids!

Pour un moteur d'un diamètre externe de 1 mètre, et équipé de quatre poids de 20 kilogrammes, on obtient un couple théorique net de 10 kg/m. Si le moteur atteint le régime de 1500 t/mn, il délivrera une puissance nette de 15 kW.

Si le moteur est équipé de huit poids de 20 kilogrammes, on obtirnt alors un couple théorique net de 20 kg/m. Pour un régime de 1500 t/mn, il délivrera donc une puissance nette de 30 kW.

Ces moteurs seraient suffisants pour entraîner un alternateur pouvant alimenter en électricité une maison.


Un moteur deux mètres de diamètre extérieur, équipé de quatre poids de 2 tonnes, et tournant à 500 t/mn délivrerait une puissance nette de 1000 kW.
Equipé de huit poids de 2 tonnes, toujours au même régime de 500 t/mn, il délivrerait une puissance nette de 2000 kW.

Si on installe dix moteurs, chacun équipé de huit poids de 2 tonnes, on obtient une puissance totale 20 MW (20 Mégawatts), ce qui fait que 260 unités de 10 moteurs remplaceraient une centrale nucléaire de 5200 MW, avec l'avantage d'une répartition géographique au plus près des besoins, évitant de coûteuses et inesthétiques lignes à très haute tension.
Le coût de fabrication serait évidemment bien moindre, la maintenance bien plus aisée, les risques infiniment moindres, et la pollution nulle.

Les centrales électriques à moteur Hackenberger présenteraient également des avantages par rapport aux éoliennes: absence de pollution visuelle, et surtout une production stable, non dépendante des conditions climatiques.

Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger
28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 02:07

Grande nouvelle: un nouveau moteur est né!

Cette semaine marque un grand tournant technologique; en effet un nouveau moteur est né: le moteur Hackenberger.
Sa principale caractéristique: Il ne consomme RIEN !!!
Un moteur qui ne consomme rien, celà peut-il exister? n'est pas contraire à la célèbre formule: "rien ne se crée, tout se transforme"? En fait, une éolienne, consomme-t-elle quelque chose? Non! Elle récupère l'énergie du vent! Un moulin à eau consomme-t-il quelque chose? Non! il récupère l'énergie produite par une chute d'eau! Eh bien le moteur Hackenberger ne consomme rien, mais il récupère l'attraction terrestre. En fait, c'est un moteur gravitationnel.

Les recherches sur les moteurs gravitationnels ne sont pas nouvelles! Autrefois, on appelait, à tort, ces dispositifs: mouvements perpétuels. Pourquoi cette appellation est-elle erronée? Tout simplement parce qu'un véritable mouvement perpétuel devrait, s'il était possible à créer, déliver de l'énergie, ou tout au moins être en mouvement perpétuellement, quelque soit le lieu où il serait installé, ce qui n'est pas le cas du moteur gravitationnel, qui ne peut fonctionner que s'il est soumis à la gravitation; si on place un moteur gravitationnel dans l'espace, en apesanteur, il ne fonctionnera pas puisqu'il n'aura aucune énergie à récupérer.
La première mention d'un "mouvement perpétuel" se trouve dans un manuscrit en sanskrit du cinquième siècle avant J-C, intitulé Siddhanta Ciromani.
De nombreux savants se sont penchés sur le sujet, sans grand succès, il est vrai, à tel point qu'en 1775, sous l'influence de Laplace, l'Académie des sciences de P aris condamna ces recherches.
Jusqu'à présent, le seul "mouvement perpétuel" ayant correctement fonctionné, et dont on a les preuves du bon fonctionnement est la Roue d'Orffyreus, inventée par Johann BESSLER. Pour de plus amples détails, on se réfèrera à cet excellent site: http://quanthomme.free.fr/energielibre/machines/MVP.htm

En fait, la roue (on devrait dire "les roues", puisqu'il en construisit trois!) inventée par Bessler n'est autre qu'un moteur gravitationnel. Hélàs, son secret est pour l'instant perdu!

On trouve un peu partout sur le net des propositions de moteurs gravitationnels; mais jusqu'à présent peu de personnes peuvent se vanter d'en avoir vu tourner un! Il est vrai qu'entre un moteur qui semble pouvoir fonctionner et un moteur qui fonctionne réellement, la marge est étroite! Il est aussi vrai qu'on voit beaucoup de propositions trop compliquées ou trop farfelues pour fonctionner!

En quoi le moteur Hackenberger se diférencie-t-il des autres moteurs gravitationnels?
D'abord parce qu'il n'a pas été conçu comme un mouvement perpétuel ou comme un moteur miraculeux qui pourrait produire de l'énergie ex nihilo mais il a été conçu en tant que récupérateur de l'attraction terrestre.
Ensuite parce qu'il est très simple! La complication n'est pas un gage de bon fonctionnement, et la simplicité est souvent la meilleur façon d'avoir quelque chose de fonctionnel, facile à fabriquer, et fiable.

Quelles en seront les applications?
Elles seront très variées, mais disons le tout de suite, il ne pourra s'agir que d'un moteur fixe. Ses applications iront de la pendule à la centrale électrique; il pourra toutefois équiper des bateaux de fort tonnage assez stables et peu sujets au roulis.

Quand le verra-t-on fonctionner?
D'ici quelques semaines -quelques mois, au plus tard- un prototype sera présenté lors d'une conférence de presse où sera conviée la presse internationale.

Sera-t-il bientôt commercialisé?
Certainement! N'en déplaise à beaucoup, il sera commercialisé à un prix très attractif, d'abord sous forme de groupes électrogènes; ceux qui, actuellement souffrent du manque d'électricité suite aux dernières chutes de neige ne seront sans doute pas les derniers à vouloir s'en procurer!

Les acquéreurs pourront-ils bénéficier d'avantages auprès de l'ADEME, comme ceux qui installent des éoliennes ou des panneaux solaires?
Oui, probablement! Bien entendu, il faudra que l'ADEME examine ce moteur avant de se prononcer, mais dans la mesure où il récupère une énergie naturelle et où il concourt à la préservation de l'environnement, ce serait scandaleux que des aides soient refusées.

Quel sera la durée de vie de ce moteur?
A priori ce moteur pourra fonctionner pendant plusieurs dizaines d'années!

Une nouvelle technologie prometteuse est née; elle grandira! Soyez attentifs, bientôt de nouvelles informations seront disponibles!

Repost 0
Published by J.Hackenberger - dans moteur-hackenberger

Articles Récents

Liens